La sexualité - que tout est caché sous cette notion ?

La sexualité

un couple dans l'eau s'embrassant en montrant sa sexualité

Sous la notion de sexualité, on peut comprendre la vie sexuelle dans son sens le plus large. La sexualité inclue tout ce qui concerne le sexe, l’orientation sexuelle, la libido jusqu’aux pratiques sexuelles, le comportement sexuel et la perception du sexe en tant qu’un facteur social et psychologique. Ce terme inclut également les sentiments liés au sexe et les manifestations érotiques.

On dit qu’il y a une sexualité masculine et féminine. Cependant, la sexualité humaine est plutôt une notion universelle qui peut être étudiée à l’échelle sociale aussi qu’à l’échelle individuelle.

Qu’est-ce que la sexualité ?

la fertilité

Sous ce mot, on peut inclure toutes les manifestations, les propriétés ou les capacités associées au sexe ainsi que le rapport sexuel et la vie sexuelle.

  • La base d’une sexualité saine est le bon fonctionnement du système reproducteur avec les expressions d’intérêt du rapport sexuel.
  • Des éléments bien importants de la sexualité sont aussi les idées érotiques que nous voulons idéalement les réaliser
  • En regardant plus largement à la sexualité, elle comporte aussi l’identité sexuelle et l’orientation.

Le dernier point on va vous présenter en peu plus.

  • L’identité sexuelle : elle exprime le genre de la personne. C’est donc une sexualité interne.
  • L’orientation sexuelle : exprime à quel genre la personne s’intéresse en sens d’attraction sexuelle. C’est une sexualité externe.

On distingue :

  • L’orientation hétérosexuelle : la plus courante orientation qui se distingue par l’attraction du sexe opposé. Elle est importante du point de vue de la reproduction sexuée.
  • L’homosexualité : la deuxième la moins connu, dans ce cas l’attirance est entre les sexes de même genre (homme-homme, femme-femme).
  • L’orientation bisexuelle : elle est caractérisée par l’attirance sexuelle par les deux sexes.
  • L’orientation asexuelle : un homme ou une femme ne sont pas attirés par aucun sexe, ni du côté érotique ni du côté émotionnel.

La sexualité inclut la vie sexuelle, mais aussi le comportement sexuel y compris les diverses pratiques, les techniques sexuelles et les déviations liées aux préférences sexuelles. Une partie tout aussi importante de la sexualité comprend également certaines manifestations internes et externes telles que :

  • Les différences anatomiques, hormonales et reproductives entre les hommes et les femmes permettant de former l’identité sexuelle.
  • Des sentiments d’affection résultant de l’attirance des uns et des autres du point de vue sexuel qu’émotionnel
  • Les manifestations et les comportements érotiques qui se reflètent dans les positions sexuelles préférées et particulièrement dans la voie de la stimulation sexuelle et d’excitation
  • Les fonctionnalités de tous les mécanismes associés à la sexualité pratique notamment en ce qui concerne les divers problèmes et les troubles du système génital

Pratiques et techniques sexuelles

Apprendre des infos outils a propos des problèmes sexuels prend le temps

Dans la sexualité humaine, il y a plusieurs pratiques et techniques sexuelles. Il s’agit des moyens par lesquels une personne réalise son excitation et sa satisfaction sexuelles. Le choix des pratiques préférées reflète la sexualité interne et en particulier les loisirs, les fantasmes, les souhaits et les idées érotiques. Le choix des pratiques détermine également la qualité de la vie sexuelle.

Les pratiques sexuelles les plus fréquentes :

Masturbation : C’est une forme d’autosatisfaction sexuelle pratiquée par des formes diverses ; manuellement ou par des sex-toys. Elle sert à détendre la tension sexuelle et à remplacer le rapport sexuel classique en cas de besoin.

Pelotage (Petting) : C’est une pratique utilisée pendant un prélude ou comme une alternative d’un rapport sexuel. Ce sont des caresses entre les partenaires pendant lesquelles on se touche doucement, on s’embrasse, on excite oralement les zones érotogènes.

Sexe oral : Il s’agit d’une pratique bien connue, réalisable à un homme ainsi qu’à une femme. Il s’agit d’une stimulation du pénis ou du vagin par la bouche et la langue.

Sexe anal : Il s’agit d’une pratique de plus en plus pratiquée. Pour que tous les deux partenaires profitent de cette pratique, il faut être déjà assez sexuellement excité et savoir la bonne technique.

Handjob (Branlette)/Doigté : Une excitation des organes sexuels à l’aide des mains et des doigts.

Déviations sexuelles

Hors les pratiques sexuelles courantes qui sont toujours acceptées comme la sexualité saine, il existe des pratiques sont classées comme des déviations sexuelles. Il s’agit des moyens pour s’exciter en dehors de la compréhension normale de la sexualité.

Par exemple :

BBW/BHM : Ceux sont deux abréviations anglaises qui signifient Big Beautiful Woman et Big Handsome Man quand on préfère des femmes ou des hommes avec un surpoids. Bien sûr, cela peut être une sympathie ou une obsession.

Footfetish : Cette nomination est relativement répandue et presque exclusive uniquement chez les hommes. C’est une fascination par les jambes, que ce soient les jambes entières ou juste certaines parties.

BDSM : Ce sont les pratiques qui sont basées sur le jeu entre les individus et qui sont devenues de plus en plus populaires dans la vie amoureuse de nombreux couples ordinaires, mais il existe également un nom complexe, à savoir BDSM. C’est une action d’attacher ou de menotter le partenaire avec la douleur, ce qui excite la personne professant ces pratiques et même la personne attachée.

MILF : Cette déviation concerne les hommes qui aiment les femmes plus âgées. Évidemment, cela peut aussi être une question subjective d’attractivité dans des cas individuels, mais je parle d’obsession pour les femmes plus âgées, le plus souvent entre 40 et 50 ans. MILF signifie quatre mots anglais (Mother I’d Like to F**k) et fait référence à des rapports sexuels avec des femmes plus âgées.

Nymphomanie/Satyriase : Cette déviation sexuelle signifie une hypersexualité féminine vers l’homme, mais c’est un problème réel, car il s’agit d’une obsession directe ou morbide du sexe et de tous les rapports sexuels. Le problème concerne les hommes et les femmes. Nymphomanie est le nom de ce problème chez les femmes, le satyriasis est le nom d’un trouble chez les hommes.

Comment améliorer et soutenir la sexualité saine ?

Dans la qualité de la vie sexuelle, plusieurs facteurs interviennent comme le mode de vie, le régime alimentaire, l’état de santé et de système génital.

Qu’est-ce que cela veut dire en pratique ? Tous simplement, évitez ces mauvais facteurs.

Voici quelques mesures qui peuvent influencer la sexualité :

  • Diminuez la consommation de l’alcool et ne fumez pas.
  • Adaptez un mode de vie saine. Détendez-vous plus longtemps et évitez le stress, le surmenage et l’insuffisance de sommeil.
  • Ajoutez les alimentations bénéfiques pour la santé sexuelle telles que les poissons, les légumes, les fruits et les noix.
  • Bougez plus : la course à pied, la natation, la marche qui agissent sur le système cardiovasculaire et la stimulation de la testostérone chez les hommes.
  • Essayez les produits aphrodisiaques, par exemple les produits à base des extraits de plantes aphrodisiaques
  • Occupez-vous de votre vie sexuelle, pimentez-la en changeant les positions du rapport et en ajoutant des sex-toys pour que la relation ne devienne pas une routine.

Les questions les plus fréquentes

Y a-t-il une période dans la vie où se produisent plus souvent les problèmes sexuels ?
Oui, c’est la période de l’andropause et de la ménopause auxquelles la plus grande probabilité des problèmes sexuels se présente.

Quels sont les facteurs les plus négatifs par rapport à la sexualité ?
Ce sont principalement des facteurs environnementaux externes notamment l’impact du mode de vie ainsi que l’influence de l’environnement en termes de préjugés. Vous pouvez agir sur le premier, par exemple, par exemple en adoptant nouveau de vie plus sain (alimentation, sport…). Pour le deuxième facteur, vous devez faire face à ces derniers, surtout, si vous avez une orientation sexuelle non majoritaire.

Est-ce qu’il y a des maladies qui affectent la sexualité ?
Oui, il s’agit le plus souvent de troubles fonctionnels directement liés au système sexuel ou de maladies systémiques qui interfèrent avec les fonctions du système reproducteur. La dysfonction érectile est plus fréquente chez les hommes et faible chez les femmes.

Fait le désir sexuel partie de la sexualité sans regarder le rapport sexuel ?
Oui, toute manifestation qui a la moindre nuance en ce qui concerne l’attirance naturelle pour le sexe opposé fait partie de la sexualité. Vous pouvez également le voir sur des pratiques telles l’embrassement et la succion.

Related Posts

0 Replies to “La sexualité”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *