Masturbation - quels sont ses effets sur la santé masculine ?

La masturbation

Un gars ressentant les moment doux pendant la masturbation

La masturbation ou aussi l’autosatisfaction sexuelle est une réponse de la pulsion biologique sexuelle de chaque personne. C’est un moyen facile pour libérer l’énergie sexuelle tout en satisfaisant les besoins sexuels. L’onanisme ou bien la masturbation, était considérée jusqu’à 20ème siècle comme un tabou ou un phénomène pathologique.

Heureusement, la révolution sexuelle du siècle dernier a changé cet avis, pareillement elle a changé le point de vue de la société sur ce sujet intime. Aujourd’hui, les experts perçoivent l’autosatisfaction comme bénéfique même si cela dépend de la fréquence de cette activité.

Les enquêtes montrent que la masturbation est pratiquée par plus que 90 % des hommes et des femmes, sans regarder l’âge, leur statut social ou s’ils ont un partenaire ou non.

Qu’est-ce que la masturbation ?

la fertilité

En général, on pourrait constater qu’il s’agit d’une activité autosexuelle naturelle.

  • La masturbation consiste à stimuler les zones érogènes.
  • La stimulation peut être faite par une main/des mains, par l’aide des sex-toys ou tout autre objet.
  • L’objectif de la masturbation est d’atteindre l’orgasme et l’éjaculation.

Dans le passé, la masturbation appartenait aux péchés les plus lourds selon l’Église et était même prise comme malsaine notamment pour la masturbation féminine.

Ce qui s’agit de la masturbation féminine, elle peut inclure :

  • La stimulation clitoridienne : le clitoris est l’un des endroits le plus innervés à l’extérieur du vagin.
  • L’intérieur du vagin : pour cette façon d’excitation, on utilise le plus souvent des sex-toys divers.
  • La stimulation du point G : un point spécifique du vagin qui se trouve dans son intérieur fortement excitable.
  • Les autres zones érogènes pour la stimulation : les seins, l’anus ou le périnée.

En comparaison avec la masturbation féminine, celle masculine se concentre à priori sur la verge. Pendant la masturbation, la stimulation du pénis est effectuée en entier du pénis ou sur le gland. Les hommes peuvent s’orienter également vers une stimulation de la prostate et de l’anus.

Voici les avantages et désavantages de la masturbation :

  • La masturbation fréquente améliore la fertilité chez hommes en renforçant la production du sperme
  • La masturbation chez femme améliore la circulation sanguine dans le système génital et maintient le mécanisme d’hydratation vaginale.
  • L’onanisme peut constituer un bon training pour éloigner l’orgasme.
  • En se masturbant, on libère l’énergie sexuelle
  • Un inconvénient se trouve dans la masturbation excessive ou en remplaçant le sexe avec le partenaire.

Quels facteurs affectent la masturbation et son apogée ?

Niveau hormonal : C’est l’un des facteurs importants qui sont directement associés au système génital et sa performance. Chez les hommes, c’est la testostérone et chez les femmes ce sont l’œstrogène et la progestérone. Le niveau de ces hormones indique le taux de l’appétit sexuel.

Hyperémie du système génital : Le bon approvisionnement sanguin dans la zone génitale est important non seulement pour une érection saine, mais aussi pour une bonne sensation sexuelle.

Troubles physiologiques : Sans le fonctionnement d’un système nerveux sain, on n’est pas capable de jouir des moments intenses avec la masturbation et atteindre l’orgasme.

Facteurs psychologiques : La condition mentale, la fatigue, la vitalité.Tout cela, ce sont des facteurs influençant les sentiments pendant la masturbation. Il est difficile de jouir de moments de plaisir et d’une érection de qualité avec ces facteurs.

Infections et inflammations : Ceux-ci sont des états qui inhibent l’envie de se masturber, car cela peut provoquer des moments désagréables comme la douleur. En plus, ces problèmes affectent globalement la santé sexuelle.

Troubles, problèmes et maladies associés à la masturbation et à son apogée

trouble de la prostate

Troubles de l’érection : Parmi les problèmes masculins les plus fréquents, on cite le trouble de l’érection. Cela consiste à une rigidité insuffisante ou un long déploiement de l’érection. Chaque fois, un trouble pareil peut gâcher les sentiments de la masturbation.

Éjaculation précoce : Ce trouble peut être résolu par le bon fonctionnement de l’érection et en diminuant la sensibilité du pénis.

Troubles anatomiques chez les hommes : Les troubles avec la masturbation sont en rapport avec les troubles physiologiques, par exemple de la masturbation empêche le frein court, la Peyronie ou le phimosis.

Problèmes de circulation sanguine et de mouillage vaginal : C’est un problème courant chez les femmes. On peut agir sur le manque de l’excitation sexuelle par une la stimulation adéquate. Cependant, le problème peut provoquer des maladies vasculaires ou des troubles du système sexuel.

Vaginisme : Derrière ce nom se cache une perturbation grave de la fonction sexuelle du vagin, les muscles de vagin restent dans une contraction permanente. Du coup, l’homme ne peut pas introduire son pénis dedans, même la femme ne peut pas le faire entrer.

Anorgasmie : L’Anorgasmie est une maladie encore plus grave qui peut toucher les hommes et les femmes. C’est un état où l’orgasme ne peut pas être atteint. Avec l’anorgasmie totale, on n’atteint pas cette sensation extrême ni avec la masturbation ni avec le rapport sexuel.

Comment améliorer et promouvoir la masturbation ?

Il est important renforcer l’envie de faire l’amour, soutenir le fonctionnement sain du système génital en entier, prendre des mesures contre la routine, le stéréotype et l’ennuie dans la vie sexuelle.

On pourrait se concentrer sur les points suivants :

  • Améliorer la circulation sanguine dans le système génital en luttant contre le cholestérol et la glycémie excessive, ce qui signifie une alimentation plus saine.
  • La libido fonctionne de la meilleure façon quand le niveau hormonal est bien élevé. Pour cette raison, on peut consommer les aliments aphrodisiaques.
  • Pimenter la masturbation et la vie sexuelle un utilisant des sex-toys.
  • Faire des massages érotiques et sexuels qui aident à stimuler la vitalité sexuelle.
  • Éviter les facteurs limitants ; l’alcool, le tabagisme, l’administration abusive des médicaments
  • Renforcer la vitalité sexuelle en se procurant par des produits à base naturelle.

Les questions les plus fréquentes ?

La masturbation peut-elle être dangereuse ou négative ?
Dans la grande majorité des cas, certainement pas. Cela dépend, quand même, de la fréquence.Si vous masturber trop ou si la masturbation commence à substituer le sexe normal, la vie partenaire sera impactée.

La libido affecte-t-elle également la masturbation ?
Oui, même la libido ou l’appétit sexuel ont une influence importante dans cette pratique. Plus la libido masculine ou féminine est élevée, plus il y a de l’énergie sexuelle et du désir de stimulation sexuelle, soit sous forme de masturbation ou de rapport sexuel.

Quels sont les moyens et les formes de masturbation les plus courants ?
La forme la plus courante est la satisfaction de soi en utilisant les mains et les doigts. La deuxième forme est la satisfaction à travers les sex-toys. Chez les femmes, le vibromasseur est utilisé et chez les hommes on utilise des masturbateurs comme le vagin artificiel. La troisième forme est la masturbation mutuelle et simultanée entre les deux partenaires.

Y a-t-il une dépendance à la masturbation ?
Les experts sont en désaccord s’il est possible qu’il y ait une dépendance à la masturbation. On se permet dire que oui. Pourtant, on ne doit pas la pratiquer abusivement pour éviter ses effets négatifs.

Est-ce que les hommes ou les femmes se masturbent le plus souvent ? Y a-t-il des limites à la masturbation ?
Certaines enquêtes montrent que les hommes se masturbent un peu plus souvent. Près de 90 % d’entre eux. Pour les femmes, le chiffre est plus petit, mais pas beaucoup. Un peu plus de 80 %. Tous les deux genres masturbent sans regarder leur âge.

Related Posts

0 Replies to “La masturbation”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *